Passion décollage (même en Easyjet)

Après un bon brunch parisien entre copains, on s'est envolé pour une destination que j'attendais depuis longtemps : BERLIN.

À la découverte de la ville.

Le premier jour, découverte de Mauerpark, où l'on pensait trouver un grand marché aux puces, mais en ces temps automnales, seuls quelques marchands étaient présents.

Photos vintages.

Dans toute la ville vous trouverez au détours d'une petite rue des photomatons d'époque, et pour seulement 2€, vous repartirez avec des instantanés bien plus originaux que ceux d'Instagram. Il faut quand même compter 20 min d''attente pour recevoir les clichés mais ça vaut le coup !

Le SWAG allemand.

Un petit tour vers La Fernsehturm dans le quartier d'Alexanderplatz pour faire un peu de shopping et découvrir une affiche particulièrement vendeuse pour la bière nationale l'Astra.

Jüdisches Museum Berlin

Je crois que c'est le musée qui m'a le plus touché de tous les musées déjà visités. Une atmosphère poignante y règne, le poids de l'histoire est lourd, et chaque oeuvre nous invite à nous rappeler. Que ce soit visuellement, mais surtout d'un point de vue sonore, les artistes ont su retranscrire la souffrance par diverses stratagèmes. Le plus impressionnant, étant la salle où se trouvent des milliers de visages en acier, qui 'hurlent" lorsque l'on marche dessus. Un symbole fort, qui réveille en nous toute l'humilité et la compassion pour ces âmes parties brutalement dans l'incompréhension. Certaines hantent encore ce lieu, j'en suis sûre et j'avoue que l'émotion a été si forte ce jour, que le seul souvenir me fait la revivre. 

Art de rue

La raison principale qui nous fait prendre un avion pour Berlin, reste quand même l'art de rue, qui envahit toute la ville, à chaque recoin de rue, un tag, une affiche, bref, l'expression artistique de celui ou celle qui est passait par là. Une ambiance galvanisante qui nous reconnecte à la création, et réveille l'artiste qui est en nous.

Reflets automnales

Nous avons pas mal arpenté de ville de long en large, et j'ai ici, regroupé les photos les plus pertinentes. 

Se réchauffer souvent car le temps n'était pas clément

Nous avons souvent fait des haltes dans des bars pour nous réchauffer autour d'un bon café ou d'une bonne bière, les températures automnales étant très froides. Nous sommes aussi passer voir le copain McBess, un illustrateur talentueux, à Berlin se trouve la boutique officielle, un espace divisé en deux, un côté store, l'autre bistrot, autant vous dire qu'on est reparti le ventre plein et avec de nouveaux t-shirts.

Un superbe week-end en amoureux qui m'a fait aimer cette ville magnifique et qui me donne envie de la découvrir en plein soleil, au printemps ou à l'été pour en profiter encore plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *